Maison des amis

Строим « Домик друзей » !

Participez à la création de « La Maison des Amis » en Russie !

maison-des-amis_avec_veronika-boulytcheva

En 2017 j’ai hérité la maison de ma mère défunte, et ayant le projet d’en faire un lieu de résidence, un séjour linguistique, de création et de représentations artistiques, je lance un projet de financement participatif.

Tout le monde est invité à participer, soit en versant une contribution financière, soit venir et travailler bénévolement en échange d’hébergement, soit en faisant connaître et en diffusant les détails du projet dans son entourage (connaissances, réseaux sociaux, etc…)

La petite histoire

– Vous avez un petit accent, vous venez d’où ?
Je suis russe
– Mais vous avez un type caucasien, de quel coin de Russie êtes-vous ?
Je suis originaire de l’Oural. C’est une chaine de montagne qui sépare l’Europe de l’Asie, où habitent plusieurs ethnies, notamment la mienne : les Oudmourtes.
– Ah, je ne savais pas. Et donc, vous avez une autre langue que le russe ?
Oui ! C’est un peuple finnoougrien de religion païenne. La république d’Oudmourtie se trouve du coté Européen et occupe un territoire grand comme la Suisse peuplé d’1,6 million d’habitants.

Qui suis-je ?

Je suis Veronika Boulytcheva (BULYCHEVA) chanteuse, guitariste, compositeur, interprète et professeur de musique diplômé d’Etat (Union Soviétique – Fédération de Russie) installée à Paris, ville dont je suis tombé amoureuse en arrivant en France en 1992. Mon site : www.veronikabulycheva.com

Étant passionnée par les musiques du monde, Paris est pour moi un véritable carrefour de cultures qui me permet de rencontrer des musiciens du monde entier.

Engagée dans l’action sociale et culturelle, j’ai créé mon association d’échanges culturels franco-russes «Village Parijevsk» en 2010 (parijevsk.wordpress.com)

Mère célibataire d’une fille de 17 ans, je lui enseigne les valeurs culturelles russes, l’emmenant tout les étés en Russie, dans mon village, en visite chez sa grand-mère, nouer des relations avec les enfants du village, apprendre le russe et s’initier au mode de vie traditionnel.

« La Maison des Amis »

Ayant quitté la Russie en 1992 pour la France, en quête de liberté et d’épanouissement artistique, j’ai fini par revenir à la source en 2006. Depuis, chaque année, j’ai rendu visite à ma mère souvent même accompagnée des mes amis français. J’ai organisé quelques tournées avec des musiciens français, à chaque fois dans ma région d’Oural.

En 2010 j’ai inauguré le projet du festival « Parijevsk » qui s’est déroulé durant cinq années consécutives jusqu’en 2014, au mois de juillet, dans plusieurs villes de la République d’Oudmourtie en Russie. L’atmosphère amicale et artistique a attiré des centaines de Français et de Russes.

La maison de ma mère, dans mon village natal de Kigbaevo, nous plongeait en totale immersion dans la culture russe traditionnelle. La  porte de la vieille maisonnette, ouverte à tous, la soupe aux légumes du potager et le bania (sauna russe) entre autres, ont laissé des souvenirs inoubliables à des centaines de festivaliers.

Ma mère m’aimait beaucoup, elle aimait tous mes amis, elle soutenait mon projet et recevait des gens chez elle, même en dehors du cadre du festival.

Le projet

Je souhaiterais continuer ce projet aux débuts si encourageants pour deux raisons principales : tout d’abord en hommage à ma mère, également afin de garder un pied-à-terre en Russie, et ainsi donner la possibilité à ceux qui voudraient découvrir la région de s’y rendre et, je l’espère, d’y revenir.

C’est une propriété avec le terrain, je m’y projette de créer une résidence à orientation artistique, d’échanges linguistiques, au fonctionnement écologique.

« La Maison des Amis » fonctionnerait comme un gîte, situé en plein cœur du village, entouré de fermes fournissant des produits frais et locaux (lait et produits laitiers, œufs de ferme, fruits et légumes du potager selon les saisons) que l’on pourra se procurer à deux pas.

A l’avenir je souhaite aménager un jardin avec fontaine et pelouse, restaurer, entretenir et développer la culture du potager déjà existant, planter des arbres fruitiers et construire une salle dédiée aux événements et représentations artistiques.

Ma fille est attachée à ses origines russes, au souvenir de sa grand-mère dans sa maisonnette et des amis du village, il est important de lui permettre de préserver ces valeurs et ces expériences.

Je compte sur cette entreprise qui me tient à cœur, sur ma petite maison, mon pied-à-terre, mes racines culturelles et l’attachement que j’éprouve pour tout cela, pour me redonner l’envie de poursuivre ces projets d’échange et de « relations diplomatiques populaires et culturelles » entre la Russie et la France.

Je vous invite, vous aussi, à devenir « ami(e) » et vous demande de m’accorder votre aide afin de faire fonctionner ce projet.

Lire plus sur le projet (blog : parijevsk.wordpress.com)

Comment participer ?

  • Partagez ce projet autour de vous, dans votre entourage, sur vos réseaux sociaux…! (voir liens sous la vidéo – vous pouvez même inclure un petit widget/iframe sur votre site web/blog)
  • Cliquez sur les fenêtres ci-dessous et donnez à votre convenance, ou bien choisissez un montant avec contrepartie !

 (Privilégiez PayPal pour les petites sommes <100$, pour diminuer les frais bancaires ! Pas besoin d’avoir un compte PayPal, vous pouvez utiliser votre CB en remplissant le formulaire PayPal.)

Utilisation des fonds

Construction et la réhabilitation  des  bâtiments de la ferme en habitation.

  • N’hésitez pas à donner plus, afin de faire face aux éventuelles dépenses imprévues !
  • Et le plus important pour la fin : un immense et chaleureux merci à chacun d’entre vous pour votre aide !

Clip vidéo « Ma Russie »

Clip vidéo « Мама мне говорила » (Conseils de ma mère)

Parijevsk sur internet :

Site : parijevsk.free.fr
Blog : parijevsk.wordpress.com
Canal Youtube : Parijevsk
Facebook : Parijevsk
Facebook : Maison des amis

Publicités